Marché Bull ou Bear - Quelle différence

Définition

On définit les marchés bull comme des marchés qui subissent une hausse prolongée et/ou forte. Les marchés bear sont définis comme des marchés qui subissent des baisses continues et/ou sévères. Chacun de ces marchés possède son propre ensemble de possibilités et de risques.

Peu importe le type d’actif qui vous intéresse le plus, cryptomonnaies, investissement immobilier, actions etc, il est fréquent de qualifier les marchés de bull ou de bear. Pour expliquer simplement, un marché Bull est un marché qui est en expansion, tandis qu’un marché Bear est un marché qui se contracte. Comme les marchés sont souvent volatils d’un jour à l’autre (ou même au cours d’une même journée), les deux expressions sont généralement réservées pour :

  • Les périodes plus longues de mouvement principalement positif ou négatif.
  • Les changements significatifs de direction, à la hausse ou à la baisse (20 % est un pourcentage largement accepté).

Alors, qu’est-ce qu’un marché bull exactement ?

Les marchés bull sont caractérisés par la présence de plusieurs investisseurs favorables à l’achat, un excédent de la demande par rapport à l’offre, un niveau de confiance élevé du marché et une augmentation des prix. Si vous constatez que les prix d’un marché spécifique augmentent rapidement, cela peut indiquer que la majorité des investisseurs deviennent enthousiastes ou optimistes quant à la poursuite de la hausse des prix, et cela peut indiquer que vous vous trouvez dans les premières phases d’un marché bull.

Les bulls sont des investisseurs qui pensent que les prix vont augmenter au fil du temps. Au fur et à mesure que la confiance des investisseurs s’installe, une boucle de rétroaction positive se produit, ce qui entraîne davantage d’investissements et une augmentation des prix.

Étant donné que le prix d’une certaine crypto-monnaie est fortement influencé par la confiance du public dans cet actif, une approche que certains investisseurs utilisent consiste à essayer de mesurer l’optimisme des investisseurs dans un marché donné (une mesure connue sous le nom de “sentiment du marché”).

Quels facteurs indiquent la fin d’un marché bull ?

Même dans un marché bull, il y aura de la volatilité, des chutes et des corrections. Il est tentant de croire que les mouvements négatifs à court terme signalent la fin d’un marché bull. C’est pourquoi il est essentiel de considérer tous les signaux possibles d’un renversement de tendance dans une perspective plus large, y compris les mouvements de prix sur des périodes plus longues (les investisseurs opérant sur une période plus courte parlent parfois d’acheter le creux).

Les marchés bull, comme en témoigne le passé, ne se maintiennent pas en permanence : il arrive parfois que la confiance des investisseurs commence à s’effriter. Cela peut être dû à divers facteurs, notamment des nouvelles négatives, une législation défavorable ou des événements imprévisibles comme la pandémie de COVID-19. Une forte baisse des prix peut précipiter un marché bear, dans lequel de plus en plus d’investisseurs craignent que les prix ne continuent à baisser, ce qui entraîne un cycle négatif car ils vendent pour éviter de nouvelles pertes.

En quoi consiste exactement un marché bear ?

Un marché bear est défini comme étant la période au cours de laquelle l’offre est supérieure à la demande, où la confiance est faible et les cours chutent. Les investisseurs pessimistes qui pensent que les prix vont continuer à baisser sont appelés “Bears”. La négociation sur les marchés bear peut être difficile, en particulier pour les traders débutants.

On sait pertinemment que la fin d’un marché bull et la chute des cours sont difficiles à anticiper, car la reprise est généralement un processus lent et imprévisible qui peut être influencé par divers facteurs externes tels que la croissance économique, la psychologie des investisseurs et les nouvelles ou événements mondiaux.

Toutefois, ces marchés peuvent offrir des opportunités. Après tout, si vous avez un plan d’investissement à long terme, acheter dans un marché bear peut s’avérer très rentable lorsque le cycle s’inverse. Les investisseurs à court terme doivent rester à l’affût des hausses ou des corrections transitoires des prix. Il existe d’autres tactiques pour les investisseurs plus expérimentés, comme la vente à découvert, qui est un moyen de parier sur la baisse de l’actif. Le Dollar Cost Averaging est une autre approche utilisée par de nombreux investisseurs en crypto-monnaies. Il s’agit de placer un montant constant (disons 70 $) par semaine ou par mois, que l’actif soit en hausse ou en baisse. Cela diversifie votre risque et vous permet d’investir dans les marchés bull et bear.

Au fait, d’où viennent les mots “Bull” et “Bear” ?

L’origine de cette expression, comme de nombreuses autres dans le domaine de la finance, est inconnue. Cependant, la plupart des gens pensent que ces noms sont dérivés de la manière dont chaque animal attaque : les taureaux frappent vers le haut avec leurs cornes, tandis que les ours frappent vers le bas avec leurs griffes. Il existe manifestement une pléthore de théories et de preuves concernant l’origine de ces noms.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.