Chaque entreprise souhaitant élargir sa communication sur Internet doit créer son propre site internet et le mettre en avant en suivant tous les codes nécessaires à son bon fonctionnement. Cette mission n’est pas du tout facile . Et  c’est là que réside le rôle du concepteur web.

Grâce à sa riche expérience au sein du web, le concepteur web est une personne intervenant dans une entreprise pour l’aider à créer son site Internet  . De plus , sa présence est nécessaire durant toute sa conception et  sa mise en ligne. Il aide notamment son client à cerner ses besoins et définissent tous les deux un projet quant au site internet souhaité, son rendu ainsi que son utilité pour l’entreprise.

Mais ce n’est pas tout : le concepteur web est aussi un conseiller, puisqu’il aide son client avant même la création du site . Quelles sont ses principales missions ? Quels sont les différents aspects du métier à connaître ? Voici un guide complet !

Les principales missions du concepteur web

 

Le concepteur web conseille , ordonne et crée grâce à son panel de compétences qu’il met à la disposition des entreprises clientes.  Quelles sont ses différentes et principales missions ? Zoom.

La mission première :Répondre aux attentes de son client

Spécialiste du web, le concepteur web est obligé d’interagir avec ses clients et de répondre à tous leurs questionnements.Son pouvoir de conseil guide les clients dans leurs démarches. Il doit mener des recherches proche des exigences et des attentes de ces derniers et se doit également d’être à l’écoute et totalement disponible.

Maîtrise de tous les outils informatiques : la base du métier

 

Un client ne fait appel à un concepteur web que s’il n’est pas à l’aise avec les programmations et autres outils informatiques — ou à défaut — qu’il n’a pas le temps de les appliquer. Ce dernier doit donc maîtriser tous ces outils puisque c’est son cœur de métier !

Être créatif

Le concepteur web doit faire preuve d’imagination et de créativité pour se distinguer de ses concurrents et être original et unique dans son contenu tout en répondant à ses attentes. Il doit être à la page et suivre toutes les tendances du web design.

Le concepteur web doit accompagner son client durant toutes les étapes de la mise en avant de l’entreprise sur le web et notamment par le biais du site internet dont il a la charge. Ces trois missions sont principales, certaines sont aussi essentielles comme le développeur ou d’aide au développement par exemple.

Quelle personnalité pour devenir concepteur web ?

Le concepteur web doit avoir une personnalité bien définie ,  il doit avoir des compétences en informatique et en création de sites web en tout genre ; il doit aider et superviser son client, mais également l’écouter , être up to date et surtout être curieux et créatif.

Quelles sont les compétences requises pour postuler un emploi de concepteur web ?

 

Le concepteur web joue un rôle important au sein d’une entreprise et doit donc :

  • Orienter son client quant à la création du site internet, lui parler des meilleures options à adopter,
  • Bien comprendre son client
  • Etre à l’aise avec tous les outils informatiques,
  • Savoir utiliser la suite Adobe,
  • Etre disponible et investi
  • Avoir un sens de la communication très accru, et une envie d’aider son client à atteindre ses objectifs,
  • Faire preuve de créativité et d’imagination. L’audace est aussi très appréciée !

Les chiffres clés : quel salaire pour un concepteur web ?

 

Le salaire d’un concepteur web dépend de son expérience et de ses différentes missions. A ses débuts , le concepteur web gagne environ entre 2000€ et 2500€ mensuellement. 

Puis, son salaire pourra augmenter peu à peu en fonction de l’expérience acquise avec le temps et du travail précédemment effectué et apprécié par les clients.

Les possibilités d’évolution pour un concepteur web

Le minimum requis pour un concepteur web est :  un bac +2 en informatique ou en communication.

Par la suite, le concepteur web pourra devenir développeur senior ou lead développeur. Son salaire augmentera ainsi. Sinon, le concepteur web pourra également devenir chef de projet web s’il le souhaite.

Comment choisir une bonne formation de webdesigner ?

 

Grâce à la crise sanitaire , les domaines de communication et du marketing ont le vent en poupe : que ce soit les directeurs artistiques, les chargés de communication, les chefs de projet dans le web, ou encore les webdesigner, les opportunités d’emploi sont de plus en plus nombreuses et  vous pourrez être sûr de trouver une bonne place dans une entreprise française très réputée, si ce n’est pas dans une agence de communication.

Mais si vous n’êtes pas familier avec les études du domaine , une bonne formation est à adopter !  Et on peut dire qu’en termes de formation webdesigner, les choix sont très larges ! Mais pour pouvoir choisir la bonne formation dans le domaine, il y a certains critères à prendre en compte !

Depuis peu de temps , des formations sont disponibles à la fois en ligne et en présentiel pour apprendre ce métier de l’avenir . Les différents avis et témoignages des anciens élèves ne sont pas toujours fiables car ce sont parfois les meilleurs ambassadeurs des écoles.

Ainsi, vous n’aurez plus besoin de trouver de justificatifs pour pouvoir choisir une bonne formation. Mais si vous cherchez plus d’informations ,  vérifiez que la formation que vous choisirez vous permettra bel et bien de développer toutes les compétences nécessaires pour devenir un webdesigner digne de ce nom. Voici quelques idées qui devraient vous plaire :

  • vous pouvez vérifier l’existence des CMS au programme : WordPress est par exemple utilisé dans de nombreux sites en ligne
  • vérifiez également que les notions de HTML et de CSS seront bien au programme
  • Si vous devez créer un site de vente en ligne, assurez-vous qu’il y a une formation adéquate au programme.
  • Vérifiez les outils de design graphique qui seront utilisés dans la formation de webdesigner : il peut s’agir de la suite Adobe (avec Photoshop, Illustrator, et Indesign) mais également d’autres logiciels comme par exemple Sketch qui est de plus en plus utilisé par certaines agences de communication
  • assurez-vous également que certaines méthodes comme le SEO (référencement naturel) ou le SEA (référencement payant) sont bien abordés car cela pourra vous être utile dans certains cas lors de votre travail chez l’annonceur ou en agence

Après la formation , pensez à  faire un stage dans une entreprise ayant besoin d’un webdesigner ou dans une agence digitale. Pour ne pas vous tromper dans votre choix, nous vous conseillons de bien vérifier que chaque fiche entreprise est bien complète.

En effet, cela vous permettra de vous assurer que l’entreprise existe bel et bien et qui pourra même vous rémunérer ou vous embaucher si vous avez bien réalisé le travail : c’est une opportunité unique !

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.