Quel est le meilleur hébergeur Web en 2022

La réponse à la question du meilleur hébergeur web, ne demande pas de solution toute prête qui répond à tous les usages. Les hébergeurs web ont plusieurs offres et outils de développement , d’administration ou de monitoring des sites web. 

Il existe 4 types de solutions sur le marché et qui dépendent du projet visé : les hébergements mutualisés (plus répandus car plus abordables), des serveurs dédiés, des VPS (serveurs virtuels privés) et des solutions de développement de cloud. 

Hostinger

  • Une gamme très variée
  • Un temps de réponse à toute épreuve
  • Des prix très abordables

LWS

  • Le moins cher du marché
  • Première offre solide
  • Centres de données en France

O2Switch

  • Data Center Tiers 4 localisé en France
  • Une offre précise et unique
  • Infrastructure riche et solide pour tous types de projets

Classement du meilleur hébergeur web 2022

  1. Hostinger
  2. LWS
  3. O2Switch
  4. OVH
  5. Scaleway
  6. Ikoula
  7. Hostpapa
  8. Amen
  9. IONOS
  10. PlanetHoster

Comment faire son choix d’hébergement web ? La plupart des utilisateurs font leur choix en fonction des performances désirées et du budget disponible pour le  projet. Chaque solution présente des atouts et des faiblesses et toutes les offres diffèrent en termes de fonctionnalités.

Pour trouver la « solution  » qui vous convient , il faut prendre en considération plusieurs critères, en particulier le coût, les compétences techniques et les services associés. Les promotions et les tarifs spéciaux du moment pourront également faire la différence entre deux services relativement pareils.

1. Hostinger : meilleur hébergeur web 2022

Hostinger

Choix de la rédac

  • Une gamme extrêmement riche
  • Un temps de réponse à toute épreuve
  • Des prix attractifs

Le meilleur hébergeur web

Hostinger répond à plusieurs critères, à commencer par ses offres exhaustives ainsi que ses prix très attractifs , bien que pas toujours très précis au début. Cet hébergeur est en tête de liste des hébergeurs les plus performants du marché. Mais malheureusement , cet hébergeur n’a pas de centres de données localisés en France .

Hostinger est un hébergeur créé en Lituanie, où son siège social est installé ainsi que l’un de ses centres de données. Ses datacenters sont installés au Pays Bas, au Royaume-Uni, en Indonésie, aux Etats-Unis à Singapour et au Brésil. L’absence de ses serveurs en France représente un frein pour certains , surtout en ce qui concerne la gestion des données. Cependant, les performances des sites Internet n’est pas du tout affectée : Hostinger est un l’hébergeur le plus rapide, à en juger par les données de Bitcatcha.

Ses centres de données ont été certifiés  de niveau Tier VI, c’est-à-dire qu’ils que leur taux de disponibilité est de l’ordre 99,995%. Il faut savoir que la globalité de l’équipement de refroidissement est à double alimentation indépendante et son infrastructure de réseau a été nettement améliorée . Prochainement, le réseau de leur bâtiment américain sera mis à niveau et il y aura passage à un réseau entièrement redondant pour minimiser les  interruptions lors des mises à niveau de leurs clients. Pour l’équipe rédaction , il s’agit du meilleur hébergeur web.

Hostinger : offres d’hébergement web

Hostinger est premier avec sa gamme d’offres très variée qui répond à toutes les utilisations , professionnelles comme particulières .  Il offre aussi des solutions d’hébergement mutualisé, des souscriptions adaptées à Minecraft ou encore des VPS.

La pratique des prix est plus ou moins agressive, avec régulièrement des promotions d’un an. Attention , tout comme beaucoup d’autres hébergeurs, Hostinger met en avant des prix indexés sur une période d’engagement. Mais cela ne l’empêche pas de bénéficier d’une très bonne réputation à l’échelle internationale , notamment grâce à un support client multilingue en 24/7 avec un temps de réponse moyen qui ne dépasse pas 2 minutes.

Hostinger fonctionne avec les paiements par cartes de crédit, PayPal ou crypto-monnaies (bitcoins, Ethereum, BDG).

Hostinger : l’offre gratuite

Hostinger donne la possibilité de tester l’hébergement gratuit 000Webhost, ce qui a fait augmenter la popularité de  cet hébergeur. Vous pouvez bénéficier de 1 Go de stockage dynamique avec une base de données permettant par exemple d’installer une instance de WordPress.

2. LWS : meilleur hébergeur web niveau rapport qualité / prix

LWS

Premier prix

  • Le plus abordable sur le marché
  • Première offre solide
  • Centres de données en France

Le meilleur rapport qualité / prix

LWS répond à tous les criètes . Il possède des serveurs en France, des tarifs précis et clairs, des offres solides et une performances irréprochable. LWS répondra aux besoins de tous les utilisateurs.

Cet hébergeur a 2 avantages particulièrement intéressants : d’une part, il s’agit du moins cher du marché ; et d’autre part, il est français. Vos données personnelles ne sortiront donc pas de l’Hexagone : ses centres de données, certifiés de niveau Tier IV, sont fournis par Equinix et Adista.

Les infrastructures utilisées par l’hébergeur sont optimisées et consomment jusqu’à 70% d’énergie en moins. Il a aussi des serveurs de dernière génération dont le refroidissement est à 26 °C, des CPU avec auto-régulation turbo boost, des centres de données avec un PUE (indicateur d’efficacité énergétique) très bas, des ajustements automatiques de la climatisation, ainsi que des équipements fournis par Schneider Electric.

LWS : offres d’hébergement web

LWS offre  une gamme d’abonnements très exhaustive : des hébergements sur Linux ou Windows et des offres personnalisées pour différents CMS, comme WordPress, Joomla, Drupal, Prestashop ou encore Magento. Sa gamme de serveurs est extrêmement large : dédiés, cloud ou VPS ainsi que des services associés optimisant le référencement ou créant le design du site.  C’est le meilleur hébergeur web qui fournit un bon rapport performance / budget.

Niveau tarif , c’est le meilleur rapport qualité, rapidité, constance et prix. Sachez que tous les hébergements sur ses serveurs cloud ont une garantie de 100% satisfaits ou remboursés pendant 1 mois et vous pouvez résilier  les forfaits à tout moment en un clic et sans justificatif. Si l’hébergeur exerce un tel  tarif, c’est en raison de la gestion de ses centres de donnéespar des tiers.

Autre chose : LWS accepte les cartes bancaires, virements bancaires, PayPal, Skrill.

LWS : l’offre gratuite

Les performances offertes par LWS peuvent être testées gratuitement . Il suffit de déposer un nom de domaine pour avoir 2 Go d’espace statique pour y héberger des médias et des fichiers HTML avec en prime un certificat SSL de Let’s Encrypt.

3. O2Switch : l’offre intermédiaire de référence

O2Switch

  • Data Center Tiers 4 localisé en France
  • Une offre unique et claire
  • Infrastructure riche et solide pour tous types de projets

L’offre intermédiaire de référence

Si vous êtes plutôt professionnel et désirez  migrer votre site Web vers une offre plus évoluée techniquement mais à un budget limité , 02Switch est la meilleure solution. Les performances sont justes et l’infrastructure vous donnera carte blanche avec la prise en charge non seulement de PHP mais aussi Perl, Ruby, NodeJS ou Python

L’hébergeur est français et ses serveurs sont localisés à Clermont-Ferrand et certifiés de niveau Tier III+/IV.

Concernant la politique éthique, O2Switch maximise le ratio matériel/performances avec un renouvellement régulier des composants. Il y a ensuite , recyclage ou don du parc au monde associatif ou éducatif. Si vous accordez une grande importance à l’éthique dans votre recherche du meilleur hébergeur web , O2Switch est probablement la meilleure solution.

Pour éviter les pertes dans le traitement énergétique, l’hébergeur utilise les onduleurs Eaton. Le rendement passe ainsi à 95/100 % contre 80/85 % pour des onduleurs « classiques ». Il faut aussi savoir que les bâtiments disposent d’un système 100 % free cooling profitant du  froid extérieur pour refroidir les salles lorsque la climatisation n’est pas nécessaire.

O2Switch : offres d’hébergement web

L’hébergeur O2Switch allie simplicité et réponse aux plus grand nombre de besoins. En effet, sa cible n’est pas les novices ou les utilisateurs aguerris. Si aucune offre gratuite n’est proposée, on retrouve une solution unique avec presque tout en illimité (stockage, trafic, comptes FTP, sous-domaines…).

Un utilisateur aura à sa disposition un support technique 24/7 pour tous types d’incidents même ceux qui ne dépendent pas de l’hébergeur (erreur de webmastering, configuration de sites…).

O2Switch utilise les paiements par cartes bancaires, PayPal et virements bancaires.

4. OVH : le leader européen de l’hébergement web

OVH

  • Tarif d’entrée de gamme agressif
  • Centres de données localisés en France
  • Offre exhaustive

La licorne française

OVH ne propose pas un stockage gratuit pour un nom de domaine et ce , pour vous inciter à acheter son offre d’entrée de gamme au tarif très abordable. Cet hébergeur a des centres de données installés en France ce qui veut absolument dire : bonnes performances

L’hébergeur français OVH est le leader du cloud de l’Europe et souhaite offrir une alternative européenne au GAFA. Il est caractérisé par sa propre gestion des serveurs basés en France, dont le plus populaire est certainement celui de Strasbourg à cause de l’incendie qui a envahi le bâtiment et rendu un autre obsolète durant plusieurs jours début 2021.

Les serveurs d’OVH sont classés en Tier III et IV, mais il est probable que ce chiffre soit drastiquement revu à la baisse pour l’année 2021.

OVH : offre d’hébergement web

En termes de prix, les hébergeurs OVH sont particulièrement compétitifs. Si l’hébergeur ne fournit pas de stockage gratuit (on ne calculera pas les 10 Mo statiques associés au nom de domaine), il affichera un prix d’entrée de gamme radical sur son devis personnel, qui est très complet avec le déploiement en un clic du CMS C’est dans le même prix ) Possibilité d’installer plusieurs sites, y compris les certificats SSL, ou la possibilité d’installer d’autres bases de données.

De manière générale, le devis OVH est très complet pour les particuliers et les professionnels. Cependant, l’incendie de mars 2021 a mis à nu quelques failles qui ont perturbé les services de plusieurs entreprises : si OVH a fait des sauvegardes régulières, celles-ci ont été faites sur le même site ; par conséquent, elles ont également été détruites.

OVH promeut le respect des personnes et des libertés, ainsi que l’égalité des chances d’accès aux nouvelles technologies.Cet hébergeur a créé son propre processus de refroidissement des serveurs ayant pour but de réduire considérablement la consommation d’énergie des data centers.

OVH accepte les paiements par cartes bancaires et prélèvements IBAN.

5. Scaleway : l’hébergement par Free

Scaleway

  • Une offre claire
  • Système de climatisation naturel
  • Centres de données en France

L’hébergeur web du groupe Iliad

Chez Scaleway, vos données seront hébergées sur le sol français, ce qui est un bon point. Nous sommes également reconnaissants pour les efforts écologiques faits pour la gestion des serveurs. La performance retournée par Bitcatcha est satisfaisante. Si vous recherchez un VPS ou un serveur dédié, Scaleway est un incontournable pour les fournisseurs français. L’hébergeur Scaleway Web est géré par la société mère de Free SAS. Elle dispose donc d’un data center en région parisienne en France. Ils ont passé la certification Tier III.

Pour ce dernier, l’hébergeur met l’accent sur ses efforts pour mettre en place un système de refroidissement appelé « refroidissement adiabatique », qui permet de réguler la température du data center de manière naturelle.

Scaleway : offres d’hébergement web

L’hébergeur Scaleway est principalement destiné aux entreprises qui ont besoin d’une plateforme cloud. Il ne fait aucun doute que les marges des offres d’hébergement sont bien moindres, mais elles ne sont pas vraiment mises en avant. En revanche, ces derniers avantages sont clairs plutôt que complexes  relatifs à une période d’engagement.

Peut-être que cet hébergeur est moins bien positionné sur l’hébergement Web classique et se focalise plutôt sur la technique, mais on le choisit quand même pour ses offres VPS et serveurs dédiés qui satisfont des besoins différents. Sur ce secteur, l’hébergeur est présent dans 160 pays.

Scaleway accepte les paiements par cartes bancaires, PayPal, ou virements bancaires.

6. Ikoula : le cloud gaulois

Ikoula

  • Des offres originales et uniques
  • Serveurs localisés en France
  • Interface Plesk dès l’entrée de gamme

Le pionnier de l’hébergement web en France

Ikoula est en concurrence avec les hébergeurs étrangers sur l’exhaustivité de ses offres, notamment sur ses catalogues de VPS ou de serveurs dédiés. De plus, il est également intéressant de pouvoir tester à distance un Synology NAS ou Raspberry Pi.

Bien que située en France, la performance d’Icula reste modérée. En effet, Gallic Cloud peut vous accompagner dans tous vos projets. Ikura se présente comme Gaulyun. Pionnier dans ce domaine, l’organisateur fêtera cette année ses 20 ans. L’organisateur a proposé une équipe qualifiée disponible 24h/24 et 7j/7 et un devis alliant gestion d’infrastructure et infogérance (chaque client dispose d’un interlocuteur désigné).

Les data centers d’Ikoula sont situés à Reims et aux singes. L’infrastructure étant techniquement très différente des standards de l’Uptime Institute, l’hébergeur n’est pas certifié. Cependant, son centre de données est équivaut à à un Tier II pour Reims et à un Tier III pour Eppes.

Ikoula est un contributeur actif à différentes organisations comme l’EuroCloud France, l’association CISPE (Cloud Infrastructure Services Providers in Europe) et l’Open Cloud Foundation. Cet hébergeur s’engage en faveur d’un cloud européen ouvert, interopérable, responsable et compétitif.

Ikoula : offres d’hébergement web

L’hébergement Ikoula dispose d’une variété de solutions d’hébergement couvrant tous les besoins, il n’y a donc rien à envier à la concurrence. On apprécie également l’originalité de certaines offres, comme la fourniture à distance de Synology NAS ou Raspberry Pi. Il faut aussi faire attention aux produits de sauvegarde et de synchronisation purement français, ainsi qu’à une solution de messagerie Zimbra plus complète que le traditionnel Roundcube.

Si l’hébergeur ne fournit pas de stockage gratuit, le premier abonnement incluant le nom de domaine démarre à environ 25 Euros/an.

7. Hostpapa : une offre d’entrée de gamme solide

Hostpapa

Le plus vert

  • Performances excellentes
  • Première offre très solide

Le plus écologique

HostPapa propose des produits d’entrée de gamme très riches, notamment un stockage SSD et 25 bases de données MySQL. Les performances renvoyées par BitCatcha sont excellentes. Cependant, nous regrettons les pratiques commerciales abusives et trompeuses de l’organisateur. Hostpapa se concentre sur la fourniture de solutions d’hébergement Web illimitées à des prix attractifs.

C’est un fournisseur de services d’hébergement Web francophone basé au Canada. L’hébergeur dispose d’un data center alimenté par des énergies renouvelables. Ils sont situés au Canada, en Californie et à Amsterdam. Afin d’améliorer la qualité du trafic dans différentes parties du monde, l’entreprise utilise un système CDN (Content Delivery Network). Hostpapa est un pionnier dans la pratique de la responsabilité écologique. L’hébergeur prétend être l’une des premières sociétés d’hébergement à passer à une infrastructure plus verte en achetant de l’énergie 100% verte et renouvelable pour ses centres de données, serveurs Web, ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et gestion de site. S’il y a un spectacle, les gens douteront de la disponibilité de son serveur.

L’hébergeur a affirmé que le taux d’accès était de 99,9%. Cela peut correspondre à la certification Tier III (99,982%) ou Tier IV (99,995%) avec respectivement 96 ou 25 minutes d’inaccessibilité annuelle.

Hostpapa : offres d’hébergement web

La cible de Hostpapa est plutôt le marché des PME. C’est probablement pourquoi cet hébergeur pré-coche certaines options qui font augmenter les tarifs.

Plus que l’exhaustivité, Hostpapa assure une grande qualité avec par exemple la gratuité des consultations par téléphone de 30 minutes avec un spécialiste . Un autre point très impportant pour les professionnels : le service de messagerie de base est offert, tout comme la messagerie avancée de Google WorkSuite ou Microsoft Office 365.

HostPapa accepte les paiements par cartes de crédit et PayPal.

8. Amen : la solution tout-en-un des entreprises

Amen

  • Gamme d’offres exhaustive
  • Services annexes adaptés aux entreprises
  • Messagerie moderne

Essayez le, c’est gratuit

Amen cible plus les PME que les particuliers, et cela se reflète dans son offre. L’hébergeur tiendra la main de toute entreprise qui souhaite démarrer ou enrichir son activité en ligne. En revanche, pour les particuliers, d’autres hébergeurs proposeront des prix et des choix plus attractifs.

La société française Amen est également un hébergeur de longue date. Au fil des années, il s’est recentré sur les remises pour les professionnels. Amen ne dispose pas de data center en France. Ils sont situés à Reading (Angleterre), Milan (Italie) et Faro (Portugal).

Ils sont classés au niveau trois, avec une disponibilité garantie de 99,982 % et un temps d’arrêt annuel moyen maximum de 1,6 heure.

Amen n’a pas de politique éthique ou écologique spécifique, mais communique avec l’équipe disponible 24h/24 et 7j/7 concernant la sécurité de ses serveurs.

Amen : offres d’hébergement web

De l’enregistrement de domaine à l’hébergement, en passant par les serveurs, les outils de création de sites Web ou de boutiques en ligne ou encore la publicité web, l’hébergeur accompagne tout le cycle de vie d’un projet digital.

Cependant, faites attention par rapport aux tarifs agressifs sur les noms de domaine à 1€, voire « gratuits » : après la première année, les utilisateurs sont renouvelés à 24,90€ HT, sur une mini-souscription d’hébergement.

Cet hébergeur accepte les paiements par cartes de crédit, virements bancaires, et PayPal.

9. IONOS by 1&1 : un historique qui pèse lourd

1&1 IONOS

  • Une gamme complète Linux/Windows
  • Interface de gestion claire
  • Services annexes (SEO, marketing…)

Un poids lourd historique (ex 1&1)

Pas d’espace de stockage gratuit, pas de serveurs situés en France, opacité dans les prix, performances moyennes… Ionos n’est pas très attractif. L’hébergeur sera privilégié par l’entreprise pour son devis professionnel détaillé Nous avons rencontré IONOS pour la première fois sous les noms 1 et 1, ce qui nous a permis de réaliser facilement qu’il est également un acteur de longue date dans le secteur de l’hébergement.

L’hébergeur est réparti dans 9 pays/régions, avec plus de 90 000 serveurs et 10 centres de données géographiquement redondants. Les centres de données mainframe sont situés à Karlsruhe et Hanau (Allemagne), Niederlauterbach (France) et Lenexa (États-Unis). Ils ont passé les certifications Tier III et Tier IV.

Si l’hébergeur allemand dispose de serveurs en France, ce sera trop flagrant en termes de prix et de performances. De plus, les utilisateurs ne pourront pas tester l’interface en la fournissant gratuitement.L’hébergeur sera donc plus apprécié  par les entreprises pour ses offres professionnelles exhaustives sur Windows ou Linux. Il y a par exemple les services d’aide au référencement et plus largement, d’accompagnement au web marketing.

IONOS by 1&1 : offres d’hébergement web

L’un des avantages de l’hébergement IONOS, ce sont des offres sur mesure sans engagement, du simple nom de domaine à la meilleure infrastructure cloud. L’hébergeur communique avec des données protégées par un datacenter géographiquement redondant certifié ISO 27001. Enfin, il ne faut pas oublier que IONOS assure un support technique 24h/24 et 7j/7 en français par téléphone, email ou chat.

L’hôte accepte les paiements par prélèvement automatique, carte bancaire, PayPal et mandat administratif.

10. PlanetHoster : parfait pour débuter gratuitement

PlanetHoster

  • Une offre gratuite complète
  • Serveurs localisés en France
  • Offre premium claire

La référence canadienne

World Lite est le meilleur point de départ. Bien entendu, l’utilisateur ne dispose pas d’un nom de domaine gratuit, mais il peut être responsable d’une application PHP. PlanetWorld est l’hébergeur le plus transparent du marché, ses performances sont bonnes et il dispose d’infrastructures en France. PlanetHoster est un hébergeur canadien avec des serveurs en France. De plus, l’utilisateur peut choisir où il souhaite visualiser ses données hébergées. Il gère lui-même ses centres de données en Tier III au Canada et Tier II en France.

PlanetHoster : offres d’hébergement web

A l’instar d’O2Switch, PlanetHoster est également rationalisé avec une offre de base baptisée The World, qui démarre à 6 euros TTC par mois, permettant la création de huit comptes d’hébergement web indépendants sur différentes infrastructures en France et au Canada.

PlanetHoster accepte les paiements par carte de crédit (Visa, Mastercard), virement bancaire, virement IBAN, PayPal, Skills et Bitcoin.

PlanetHoster : l’offre gratuite

Il existe également une offre gratuite : PlanetHoster est probablement le meilleur hébergeur web gratuit, grâce à cette offre sous forme d’hébergement dynamique, et installe des CMS sur un sous-domaine avec 750 Mo d’espace de stockage.

Comment choisir le meilleur hébergeur web ?

Que vous soyez novice ou expert, le problème est le même : il est encore très difficile de s’y retrouver parmi le grand nombre d’abonnements proposés par les différents acteurs de l’industrie. Sachez également que ce dernier propose de nombreux devis professionnels, et que les prix fixés sont quasiment tous hors taxes. Mais la confusion est la même. Bien souvent le prix indiqué est un signe d’engagement de trois ou quatre années.

Pire, parfois, certaines options sont présélectionnées. Attention, mieux vaut avancer avec prudence et lire entre les lignes. Il n y a pas d’hébergeur web parfait,mais plutôt l’hébergeur dont l’offre répond le mieux à vos besoins en termes de dimensionnement, tout en étant dans votre budget.

Il est important de déterminer les spécifications du projet. En effet, les frais d’abonnement vont de 2 euros à plus de 1 000 euros. Bien sûr, le niveau de performance est également différent. Ensuite, il est nécessaire de déterminer certaines caractéristiques techniques en amont, telles que l’espace disque nécessaire, la nature du stockage, le type de CPU, la quantité de RAM, ou encore la bande passante disponible. Si vous devez héberger des données utilisateur sensibles, l’emplacement du serveur peut être très important. Si vous n’êtes pas trop désireux d’entrer dans la zone DNS, cela est également vrai pour le niveau de support. Veuillez également noter que si la plupart des serveurs fonctionnent sous Linux, vous aurez peut-être besoin du support ASP.net, vous devez donc choisir un devis sur un serveur Windows

Hébergement mutualisé, serveur dédié ou Cloud : lequel choisir ?

L’hébergement sur le marché « de masse » est divisé en trois catégories principales : partagé, dédié ou « dans le cloud ».  Chacun dispose de ses avantages, mais aussi de ses inconvénients. Selon le projet que vous souhaitez mettre en place, il peut y avoir de grandes différences entre ces types d’hébergements. Jetons un coup d’œil à ces trois exemples pour mieux comprendre :

  • L’hébergement mutualisé : C’est le plus classique. Un grand nombre de projets ont vu le jour grâce à ce type d’hébergement, et ses principaux avantages sont doubles : la facilité d’utilisation (sauf pour comprendre l’hébergement de sites mondiaux, peu de compétences sont requises) et un prix généralement très bas. En revanche, les serveurs partagés ont un inconvénient, qui repose sur leur concept : votre serveur est partagé entre différentes personnes, et un site très gourmand avec vous et votre propre site peut être assez lent à exercer. D’autre part, les fonds partagés, même la meilleure offre, sont souvent trop petits pour les grands projets. Nous les recommandons pour les blogs ou les sites Web d’affichage.
  • Le serveur dédié : Contrairement à un serveur partagé, un serveur dédié (également nommé d’après lui) est un hôte dont les ressources vous sont spécifiques. Le fournisseur ne partagera pas votre serveur avec d’autres personnes ou entreprises : c’est pour vous, rien de plus. L’avantage est là, les ressources sont exclusivement à votre usage.En général, ce type d’hébergement vous donnera plus de puissance. La forte objection est qu’un tel hébergement nécessitera des connaissances en gestion de serveur, notamment dans le domaine de la sécurité. De plus, le coût est beaucoup plus élevé. Nous recommandons les serveurs dédiés aux entreprises qui savent les gérer ou peuvent les externaliser, ou aux indépendants qui ont toutes les connaissances nécessaires.
  • L’hébergement Cloud : Quant à cet hébergement « cloud », la différence entre celui-ci et un serveur dédié est qu’en cas de panne, vos données seront immédiatement et en toute transparence migrées vers un autre serveur sans frais supplémentaires. Il bénéficie du maximum de la disponibilité et il n y a pas de meilleurs systèmes de stockage proposés par les fournisseurs dans un cloud que dans un dédié (souvent du SSD pour l’un, du HDD pour l’autre). Le seul inconvénient  de ces serveurs cloud c’est le coût : ils sont plus chers que les serveurs dédiés et par conséquent ils seront conseillés plutôt aux grosses entreprises qui peuvent se le permettre.

Blog, site business, boutique e-commerce : comment choisir le meilleur hébergeur web pour mon projet ?

Il n’est pas toujours nécessaire de se plonger dans le meilleur hébergement pour tous les projets. Selon le type de site que vous déployez, les ressources demandées seront complètement différentes, donc les exigences seront différentes. Par conséquent, avant de choisir un type d’hôte et de serveur, plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

  • Est-il voué à recevoir un grand nombre de visites ? C’est la première question à se poser. Si vous créez un site Web commercial pour votre micro-entreprise, vous pouvez imaginer que le nombre de visiteurs peut être inférieur au nombre de visiteurs d’un site Web de commerce électronique avec des centaines de produits différents. Quant aux blogs, il est assez rare de demander beaucoup de ressources dès le départ.
  • Allez-vous y stocker des fichiers très lourds ? Pour les blogs ou les sites marchands, nul doute que même si les vidéos y sont stockées, l’espace de stockage sera rarement utilisé. Cent Go peuvent suffire pour vous en débarrasser facilement. Pour le e-commerce, cette démarche est compliquée si votre catalogue est important . Vous pouvez stocker des milliers d’images v, ainsi que des vidéos ou des fichiers que vous voudriez rendre disponibles à vos clients.
  • Quel CMS allez-vous utiliser (si vous en utilisez un) ? WordPress, PrestaShop, Joomla, Drupal, et autres CMS (Système de Gestion de Contenu Français) sont disponibles sur le marché et ont des objectifs distincts. Généralement, le CMS est lourd car il n’est pas optimisé à 100% pour votre usage. Mais certaines personnes le sont plus que d’autres. Comparé à PrestaShop, qui compte environ 100 produits et modules installés, WordPress avec peu de modules est fondamentalement moins gourmand.
  • Votre base de données sera-t-elle fortement utilisée ? Cette question peut être rapidement clarifiée ici : si vous vous lancez dans le e-commerce pour gérer les clients, les codes promotionnels, les offres, les adresses de livraison, les commandes, et bien sûr les produits, alors oui, votre base de données sera sollicitée. . Au contraire, si vous envisagez de lancer un site marchand « show » sans système d’inscription ni même de commentaires, alors une base de données très simple peut résoudre le problème
  • De quelles connaissances disposez-vous ? D’une manière générale, l’hébergement mutualisé nécessite très peu de connaissances, tandis que le serveur privé ou l’hébergement  Cloud nécessitera le recrutement de quelqu’un qui saura s’en occuper.

Stockage, bande passante, taux de disponibilité : ce qu’il faut vérifier avant de choisir son hébergeur

Choisir un hébergeur pour vos futurs projets, c’est plus que parier sur de grands noms ou regarder les prix. Chaque fournisseur en propose des différentes et parfois uniques, et il faut savoir distinguer ces cotations. En plus du type d’hébergement lui-même, d’autres options ou caractéristiques doivent également être envisagées :

  • Le stockage : Il y a deux points à vérifier concernant le stockage. Il y a deux points à vérifier concernant le stockage. Tout d’abord dépend du type de disque utilisé, est-ce SSD ou HDD ? L’un est plus rapide que l’autre, mais généralement plus coûteux. En revanche, n’hésitez pas à vous poser la question de l’espace nécessaire au futur site internet : 50 Go ? 200 Go ? 1 To ? Certaines remises offrent même un espace disque “illimité”, qui repose sur le fait qu’il existe peu de sites Web de plus de quelques téraoctets
  • La mémoire vive : Ici, certains fournisseurs ont parfois tendance à parler de mémoire illimitée. Dans les faits, la majorité des offres vous parleront en Go de RAM, de 2 à parfois plus de 16Go pour les offres les plus haut de gamme. La quantité de RAM qu’utilise un site dépend du fait qu’il soit dynamique (base de données d’un e-commerce) ou plutôt statique (site vitrine, blog sans fonctions communautaires…
  • La bande passante : plus vous comptez un grand nombre de visiteurs sur votre site,  plus vous devez élever la bande passante. Avec une limite de quelques petits Mo/s, s’il y a  200 utilisateurs qui sont connectés simultanément sur votre site, ils  n’auront pas la possibilité de charger correctement ce dernier..
  • Le taux de disponibilité : Les hébergeurs ne donnent pas toujours le taux de disponibilité de ses serveurs mutualisés ou privés. En ce qui concerne mes serveurs en Cloud, ce taux peut avoisiner être très proche des 100% de par le « multi stockage » de vos données, passant automatiquement de l’un à l’autre en cas de panne.
  • La sécurité : si c’est une protection SSL ou une protection anti-DDoS, l’essentiel c’est d’être intégrés à toutes leurs offres. Certains mentionnent même que les serveurs sont surveillés 24h/24 et 7j/7 afin d’éliminer au maximum tout problème lié à la sécurité.
  • Le support : selon l’offre choisie, cela ne vous rend pas vraiment prioritaire pour le support du fournisseur. Mais comme vous le savez , ce critère dépendra de vos besoins, puisqu’un site e-commerce sera potentiellement plus exigeant sur la réactivité des équipes du support qu’un site vitrine.

Hébergement gratuit ou hébergement payant : quelles différences ?

Un hébergement gratuit est toujours attirant .Quand on voit les prix des serveurs dédiés, du cloud et même de certains serveurs mutualisés, nos têtes vont vite changer. Si vous souhaitez démarrer un projet qui nécessite un hébergement et que vous disposez d’un budget limité, alors il ne fait aucun doute que vous avez essayé d’éviter ce coût. Mais vous devez être conscient qu’il existe des différences très importantes entre les deux ::

  • Le prix : C’est une évidence, mais il faut en parler. Comme son nom l’indique, le prix des hébergements gratuits est de 0 euros, tandis que les prix des nuits payantes varieront en fonction du prix indiqué. Certains fournisseurs peuvent facilement accéder à l’hébergement mutualisé, mais les serveurs privés seront beaucoup plus chers.
  • Le support technique : Lorsque vous ne payez pas, ne vous attendez évidemment pas à ce que le support technique du fournisseur donne la priorité à votre demande. Ils n’ont peut-être rien à voir avec le “client” qui ne paie pas à domicile : si le serveur est à la traîne, si vous perdez des données ou en cas de coupure nette du service, vous ne pourrez pas vraiment vous plaindre.
  • Les ressources allouées : un serveur gratuit fait directement allusion à des ressources faibles. Ce n’est pas très efficace pour un fournisseur de proposer un hébergement très performant à un prix gratuit, car vous n’aurez pas comme résultat supportant un site très visité ou un e-commerce complet.
  • La crédibilité apportée à votre projet : Habituellement, l’hébergement gratuit va de pair avec les noms de domaine gratuits. Il y a très peu de choses comme “clubic.com”, mais “votre-domaine.free.fr” pour nommer ce fournisseur. Par conséquent, il est difficile d’avoir confiance dans les clients potentiels qui possèdent un tel nom de domaine, et la crédibilité sera réduite.
  • La personnalisation de votre site : Si l’hébergeur sélectionné vous permet d’installer n’importe quel CMS, il n’y aura pas trop de problèmes à ce niveau. Cependant, s’il s’agit au contraire d’un CMS interne comme Blogger, vous serez très limité, et votre site web sera facilement similaire à d’autres sites web créés sur la même plateforme…

Infogérance, messagerie, certificats SSL : bien choisir les services associés à un hébergeur web

De nos jours, l’hébergement Web ne se limite pas à stocker des fichiers sur des serveurs. Ces dernières années, comme vous le savez, Internet est devenu vital, et les services autour des serveurs se sont multipliés. Pour trouver le meilleur hôte virtuel, assurez-vous de fournir les services suivants :

  • Messagerie et comptes mail : Selon votre identité (entreprise ou particulier), la demande de messages peut fluctuer. Si votre objectif n’est pas de donner à vos employés une apparence professionnelle, l’utilisation de Gmail, Outlook ou d’autres comptes de messagerie volumineux est suffisante et peut vous faire économiser de l’argent à long terme.
  • Certificats SSL et protections DDoS, pour la sécurité : La sécurité est l’un des principaux problèmes sur Internet, quel que soit votre projet, il est préférable de choisir ce type de service. Des certificats SSL « Let’s Encrypt » sont souvent fournis et permettent de choisir la sécurité minimale. De plus, les moteurs de recherche utilisent désormais le fameux « https » pour mettre en avant les sites. Quant à la défense contre les attaques DDoS, pour les petits blogs ou sites d’affichage, ce n’est peut-être pas le plus important.
  • Les sauvegardes de votre site :Plusieurs fois, ce service est intégré à l’offre, même les plus petites, comme l’hébergement mutualisé. Au contraire, la duplication de la sauvegarde sera différente.

Il n’est pas nécessaire d’être très prudent sur un site d’affichage qui ne bouge pas beaucoup. Pour les blogs actifs, les sites d’actualités ou le e-commerce, il vaut mieux parier au moins tous les jours ;

  • Infogérance, la sous-traitance : Ce service dépend aussi du type de projet que vous démarrez. Habituellement, pour le commerce électronique, l’externalisation n’est pas seulement recommandée, car le commerce électronique met toute sa pérennité sur le site Web. Avec ce type d’externalisation, vous pouvez vous concentrer sur d’autres tâches tout en maximisant la sécurité, la disponibilité et la stabilité de votre site. Cependant, ce type de service est généralement assez coûteux.

En plus de ces points, le nom de domaine fourni la première année, l’interface facile à utiliser, les mises à jour PHP régulières, les forums de support et même la réactivité du support technique sont tous des services très importants. . Le service choisi pour votre hébergement web dépend en premier lieu de votre activité et du type de site web à installer.  Les exigences pour les sites Web d’affichage sont généralement inférieures à celles des grands magasins en ligne.

Localisation des serveurs : une question importante pour choisir le meilleur hébergeur web.

À l’ère de la globalisation complète d’Internet, il peut être étrange de se demander où se trouvent nos futurs serveurs hôtes. Cependant, c’est un vrai thème. Les serveurs fonctionnent comme n’importe quel autre système de données : ils sont envoyés partout dans le monde via des câbles. Par conséquent, vous devez attendre que tout le contenu soit envoyé à la destination avant de pouvoir y accéder. Évidemment, de nombreuses technologies ont été adoptées pour le rendre transparent ou quasi transparent pour les utilisateurs : données stockées dans de multiples endroits, relais, fibres optiques notamment rapides reliant les pays, etc.

Optimiser le chargement du site pour les visiteurs

Si vous visitez un site hébergé au Japon depuis la France, le temps de chargement peut être plus long que le temps de chargement du serveur basé dans votre ville, par exemple. Or, chaque seconde de chargement est importante , tel pour le SEO (Google mettant en avant les sites les mieux optimisés) ou que pour l’expérience client. Une page web mettant plus de 5 secondes pour se charger risque de vous faire perdre beaucoup de monde.

Il faut donc savoir qu’un site hébergé dans le pays d’origine de vos clients sera bien plus optimisé. Par exemple, pour une société créée par des français et pour un public français, dont le siège social est en Amérique du Sud (pour de l’exportation de produits locaux, par exemple), un fournisseur basé en France optimisera davantage le côté visiteur plutôt que côté développement.

Le référencement, toujours dans les bons coups

Certes parler du haut de Google, du SEO et du chargement d’un site.est important , mais Google prend d’autres critères en compte.  Le référencement, c’est une science qui comporte des subtilités, comme par exemple le fait de localiser purement les sites dans la recherche. Si vos concurrents sont en France et que vous êtes dans un autre pays, ils seront plus avantagés au niveau des recherches sur Google.fr.

Impact écologique et consommation d’énergie : les questions à se poser pour choisir un hébergeur web

Si l’écologie est un sujet qui importe beaucoup d’entreprises , nous n’en sommes malheureusement pas encore arrivés au point où tous les marchés en sont conscients. Ceci est du au fait qu’on ne peut pas changer drastiquement les habitudes, par manque de moyens ou par manque de technologies. Pourtant, le marché des hébergements web commence à en être conscient, certains mettant en avant leur côté « écologique » dans leurs offres.

Les serveurs représentent 2% des émissions de gaz à effets de serre dans le monde

Selon l’Ademe (Agence française de l’environnement et de l’énergie), l’industrie numérique représente à elle seule 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Dans ce domaine, les data centers et les infrastructures de serveurs représentent 53 %, soit plus de 2 %, des émissions totales de ces fameux gaz. Comme vous pouvez l’imaginer, en raison de l’avènement de la 5G, d’une technologie plus avancée, d’une fibre optique plus rapide et de l’émergence de services de streaming pour les jeux, les films et la musique, l’industrie numérique se développe très fortement, et ce pourcentage ne fera qu’augmenter chaque année. .

Quelles questions se poser quant à l’impact écologique de nos serveurs ?

Bien que les questions peuvent être nombreuses, nous allons nous focaliser ici sur les deux fondamentales :

Est-ce que l’hébergeur visé fait des efforts écologiques ? En règle générale, lorsqu’un hébergeur “passe au vert”, il le précisera sans hésitation. L’entreprise a échangé des informations sur l’utilisation des énergies renouvelables et les différents engagements pris sur ces questions. N’hésitez pas à contacter le personnel d’assistance et ils vous guideront à travers le communiqué de presse.

Ai-je besoin d’un si gros serveur pour mon projet ? De l’autre coté de l’hébergement on trouve le client. Tout comme la société, chacun doit se poser des questions sur sa consommation d’énergie. Dans cette optique, il est intéressant de prendre du recul par rapport au serveur dont vous avez besoin : Un serveur dédié très puissant est-il trop pour votre site d’affichage avec seulement 7 pages ? Nul doute que si vous pouvez donc partir d’une proposition moins gourmande pour mobiliser moins d’énergie.

Avec le début de cette réflexion, vous pourrez plus facilement maintenir la distance nécessaire par rapport à l’impact écologique et à la consommation énergétique des futurs serveurs. Cependant, si nécessaire, il est très intéressant pour vous d’approfondir le sujet, car il s’agit d’un domaine tellement vaste.

Hébergement web : Linux ou Windows, comment choisir ?

Il existe deux principaux systèmes d’exploitation dans l’espace d’hébergement Web : Linux (open source) et Windows (propriété de Microsoft). En fonction des offres proposées par le prestataire, il peut vous être demandé de choisir l’une d’entre elles. Mais quelle est la vraie différence ?

Pour quel type de projet ?

Selon le projet que vous souhaitez démarrer et le type de site, l’un ou l’autre vous est plus avantageux. Par exemple, pour les sites sous WordPress, PrestaShop, ou encore la création de plusieurs sites sur le même hébergeur, il est généralement recommandé d’utiliser un serveur Linux. La raison est simple, ce système d’exploitation est plus ouvert, plus flexible et compatible avec PHP, le langage de base de ce site. Côté Windows, ces serveurs seront plus recommandés pour faire tourner des projets professionnels dans des langages comme ASP ou .NET, qui sont aussi considérés comme meilleurs que PHP (mais pas gratuits)

De nombreux hébergeurs proposent des remises sur les forfaits pour répondre à des besoins clairs, notamment les hébergeurs WordPress et les hébergeurs Minecraft.

Le prix peut varier de l’un à l’autre

La raison de la différence de prix applicable est simple : comme nous l’avons dit plus haut, Linux est un système d’exploitation open source, et vous pouvez l’obtenir sans payer. D’un autre côté, Windows est un système d’exploitation propriétaire, il est donc tarifé. Les fournisseurs peuvent choisir de répercuter cette différence sur leurs tarifs d’hébergement.

Les performances sont équivalentes

Linux et Windows offrent des performances très similaires. Ce n’est pas le système d’exploitation qui alimente votre serveur, mais la configuration de la machine utilisée par le vendeur. La seule raison d’utiliser Linux est qu’il a une meilleure stabilité.Windows nécessite parfois des programmes plus complexes et donc nécessite des programmes plus lourds.

La sécurité, avantage Linux ?

Il n’est pas rare de lire que Linux est bien mieux sécurisé que Windows, mais ce n’est pas si simple. En fait, Linux sera en fait plus sécurisé que les serveurs Windows, grâce en premier lieu à des mises à jour plus répétées. Cependant, un serveur Windows géré par une personne compétente sera tout aussi sécurisé, voire plus sécurisé. Dans les deux cas, il n’est pas recommandé d’agir imprudemment sans aucune connaissance.

 

Pourquoi faut-il bien choisir son hébergement de site web ?

L’hébergement d’un site web ne doit pas être pris à la légère. En effet, il est essentiel de choisir le meilleur hébergeur parmi tous ceux disponibles, afin de profiter des meilleures fonctionnalités. Pour cela, nous vous conseillons de faire un tour sur https://www.o2switch.fr/hebergement-illimite/ . Vous pourrez y découvrir l’ensemble des offres de l’hébergeur français o2switch.

En attendant, il faut garder à l’esprit qu’un bon hébergeur de site peut faire toute la différence quant aux performances de votre plateforme. Entre autres choses, un bon hébergement est essentiel pour le SEO de votre site.

Tout d’abord, avec un hébergement de qualité comme o2switch, vous pourrez améliorer la vitesse de chargement de vos pages. Ceci participe à l’amélioration de l’expérience utilisateur, et vous permet d’être mieux classé par Google.

Ensuite, un bon hébergeur c’est la garantie d’un site sécurisé. Toutes les données échangées par vos utilisateurs seront sécurisées, ce qui permet d’éviter les vols et les piratages. Une fois de plus, cela contribue à l’image de votre site vis-à-vis de Google.

Enfin, l’utilisation d’un hébergeur fiable est la condition sine qua none pour avoir un site disponible à tout moment. Vous avez donc intérêt à vérifier la crédibilité et les fonctionnalités d’un hébergeur avant de le choisir.

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.